Mémère?

Je ne sais pas ce que vous allez en penser, mais laissez-moi vous expliquer…

De Londres, j’ai ramené une petite robe d’écolière à cygnes imprimés et col claudine. Cette robe, bien qu’un peu courte, je l’adore, je la mets et la remets. Je l’aime! Bon, vous imaginez un peu la suite…

Le suite, c’est que j’ai voulu me faire le même, en tout cas la même coupe. En tout cas le même genre de coupe. Je jette mon dévolu sur le modèle Bruyère (oui, c’est une chemise) de Deer and Doe, que je choisis de modifier (tentative déjà faite mais non bloguée).

La coupe me plait, elle correspond à ce que je cherchais, mais alors je crois que je me suis royalement plantée sur le tissu…. J’ai eu beau ajouter ce ruban pour casser un peu le motif, je ne suis pas convaincue….

Bref, je pense que je la mettrai quand même (avec un sweat ou un gilet), et quoi qu’il en soit, je vais re-tenter l’expérience avec un autre tissu.

**********

Patron: Bruyère de Deer and Doe, modifié de telle sorte: ajustement forte poitrine/ suppression de la ceinture/ arrêt de la boutonnière au niveau la taille/ utilisation de la jupe du patron Sureau de la même marque / suppression du col (biais retourné à la place, ça marche sans être parfait)

Tissu viscose du grand marché aux tissus

Boutons et ruban vintage!

**********

Photos, les mêmes que la série précédente ratées….

bruyèrerobe1 bruyèrerobe2 bruyèrerobe3 bruyèrerobe4

De l’envie à l’action

Avant toute chose, je vous remercie de toutes ces attentions que vous avez portées sur mon article précédent. Vos nombreux messages publics, privés, ici, sur Facebook ou encore Instagram m’ont vraiment touchée. Nous sommes nombreuses à vivre ces désordres alimentaires et j’espère que nous nous en sortirons toutes un jour! J’ai pris note de la plupart de vos conseils! Merci!

**********

Peut-être vous souvenez-vous de cet article de mai où je vous faisais part de mes démarches en matière d’inspiration (un autre arrive!).

Je suis donc passée à la réalisation assez rapidement après, même si je ne poste ces photos que maintenant!

Il se trouve que j’avais dans mon stock ce coton, proche d’un velours, à gros pois. Ca tombait bien dis donc!

Au final, cette jupe est assez sympa, mais je ne la porterai pas comme je vous la montre ici… Erreur de casting de haut!

**********

Patron jupe Chardon de Deer and Doe, modifiée selon le génial tuto de Sandra, que vous trouverez ici

Elle est à présent plus confortable et plus adaptée à ma morphologie qu’elle ne l’était avec le patron initial.

Tissu Toto d’il y a fort fort longtemps

pois1 pois2 pois3 pois4 pois5

L’histoire de la chemise…

Vous l’aurez peut-être remarqué, il n’y en a pas beaucoup de chemises sur ce blog…

Pourtant, un blog de couture se doit de se confronter aux différentes techniques d’un tel patron!…

Oui mais voilà. Je n’en ai jamais vraiment porté, je n’ai jamais vraiment su comment les associer. Puis, ça se repasse une chemise, ça fait des plis, c’est pas très pratique, ni trop confortable quoi…

Sauf que voilà, quand j’ai dégotté ce tissu, je n’y voyais qu’une chemise, rien d’autre. Pourquoi ne pas ré-essayer?

Alors j’ai cherché dans mes piles de Burda, chez les créatrices de patrons indépendants… Je n’étais pas très enthousiaste, pas très convaincue par mes recherches…

J’ai fini par jeter mon dévolu sur la fameuse Bruyère de Deer and Doe. Elle me semblait la plus proche de mes attentes, celle qui correspondait à mon tissu. Évidemment, comme toujours, Éléonore nous fait aimer les techniques plus compliquées: tout s’est bien passé!

*********

Patron de chemise Bruyère de Deer and Doe: pas de modification, sauf cet ajout de dentelle car je la trouvais un peu tristoune avec le simple tissu… J’aurais sans doute du choisir une taille de plus au niveau de la poitrine.

Tissu Toto – Boutons de nacre et dentelle du stock

Et….. attention!….. Roulements de tambour!….. C’est la première fois depuis mes 14 ans que je porte un jean! C’est dingue!

**********

Photos Guillaume Picard

parcfer8 parcfer9 parcfer10 parcfer11 parcfer12 parcfer13 parcfer14 parcfer15